Confrérie des Chevaliers des Cuers du Baril de Loches en Touraine

L’origine de la Confrérie des Chevaliers des Cuers du Baril de Loches-en-Touraine remonte au temps de Pâques 1205 quand la forteresse fut prise par les armées de Philippe Auguste au Roi d’Angleterre Jean sans Terre. Les tonneliers lochois eurent alors le privilège de confectionner les tonneaux et futailles pour le Roi de France et le Gouverneur de la place royale avec les plus beaux chênes de la forêt domaniale.

Le « Cuer », cœur en vieux français, est depuis cette époque un récipient que l’on place sous les fûts lorsqu’on les met en perce afin de recueillir le précieux et divin nectar qui pourrait se répandre.

C’est en 1949 qu’Abel Besnard et quelques Dignitaires lochois refondent la Confrérie. Il n’y a plus d’exploitation viticole importante, les refondateurs ne sont pas tonneliers. Ils ont l’esprit rabelaisien, connaissent les vertus du bien boire et du bien manger. Ils ont un sens aigu de la fraternité.

Leur robe de moine, sur laquelle pend un taste-vin en bois en forme de cœur, est de couleur pourpre et dorée, et représente les vins rouges et blancs de Touraine, mais aussi les teintes que prennent les vignes en automne.

Le Grand Chapitre d’Automne a lieu chaque année fin octobre dans un des lieux historiques et prestigieux du terroir lochois. Les intronisations des impétrants fanfarons se déroulent au son des trompes de chasse et des trompettes et ne manquent pas d’une certaine truculence.


La Confrérie défend tous les excellents produits du terroir tourangeau et particulièrement les vins goulayants des Vallées de la Loire et du Cher.



Confrérie des Chevaliers des Cuers du Baril de Loches en Touraine - © 2013 www.annuaire.confreries.org